Connectez-vous pour obtenir un rabais de 250$ applicable seulement au financement à l’achat à taux régulier
Rétablissement de crédit vous êtes approuvé
Let's us know your reviewGoogle Review
N'attendez plus et prenez rendez-vous au service

Quick access

Connectez-vous pour obtenir un rabais de 250$ applicable seulement au financement à l’achat à taux régulier
403 chemin de la rivière, Cowansville, Québec, J2K 1N4
1 855 231-1308

Télécopieur : 450-263-8666

25 septembre 2015

Kia, de la dernière à la seconde place

Par: Jacques Duval

Kia, de la dernière à la seconde place

De la dernière à la seconde place. En peu de mots, voilà le chemin phénoménal qu’a parcouru la marque sud-coréenne Kia dans le classement des voitures les plus fiables sur le marché.

De la dernière à la seconde place. En peu de mots, voilà le chemin phénoménal qu’a parcouru la marque sud-coréenne Kia dans le classement des voitures les plus fiables sur le marché. Elle a abandonné ce classement peu honorable à FIAT pour s’installer juste derrière Porsche tout en haut de la liste.

Anciennement la risée des automobilistes toujours prompts à dénicher le citron de l’année, Kia s’est brillamment relevé pour devenir une marque hautement respectable avec des modèles comme l’Optima et le VUS Sorento qui, à eux seuls, totalisent 40 % des ventes de la marque jumelle de Hyundai. 

La Kia Optima que j’ai pu conduire lors d’une avant-première au pays de Céline spécialement pour les jurés du « North American Car and Truck of the Year » est ce que j’appellerais une voiture sérieuse, pour ne pas dire une sérieuse prétendante au titre.

Nouveau moteur

L’embargo sur les impressions de conduite étant en vigueur jusqu’au 14 octobre, je ne peux rien vous révéler pour l’instant à part les changements à la carrosserie et à la mécanique.

Par exemple, la populaire Optima sera offerte avec un choix de 3 moteurs à 4 cylindres allant de 146 chevaux (1,6 litre) à 245 pour un nouveau 2 litres turbo apparemment en belle forme.  Le groupe le plus souvent plébiscité demeure le très familier 2,4 litre coté à 185 chevaux avec un couple de 178 lb-pi transmis à la traction avant via une transmission automatique à 6 rapports. Mentionnons en passant que le nouveau moteur turbo bénéficiera d’une transmission à double embrayage.

Fière allure

Pour ce qui est de la retouche à la carrosserie, il me semble que le modèle existant avait des lignes superbes qui n’étaient pas sans évoquer la populaire Tesla Model S. Il appartiendra à l’acheteur de décider de la justesse de ce recarrossage signé Peter Schreyer, l’ancien styliste d’Audi qui a fait des merveilles pour Kia.

À l’intérieur, le tableau de bord a été orienté de 8 degrés vers le conducteur pour une lecture plus facile. Le grand écran d’ordinateur est aussi très pratique, mais ne vous fiez pas trop à son système de navigation par satellite, qui a de curieuses façons de vous laisser tomber au beau milieu d’un parcours. L’intérieur n’en demeure pas moins élégant et agréable à l’œil, surtout dans les versions tapissées de cuir Napa avec surpiqûres rouges.

On nous a dit que la carrosserie avait gagné 150 %  en rigidité en faisant appel à l’aluminium dans une proportion de 50 %. On connaîtra la véracité d’une telle amélioration après environ 50 000 km de route. Selon Kia, cela a fait diminuer le poids tout en procurant une réaction plus immédiate de la direction.

Spécialement dans une livrée noire, cette nouvelle Optima a fière allure et on la prendrait pour une voiture de service destinée à un quelconque VIP.
Voilà l’ampleur du chemin parcouru par Kia en une vingtaine d’années.

De la dernière à la seconde place, c’est aussi de bazou à limousine...ou presque.

Planifiez un essai routier Demande de prix
Le fabricant automobile Kia trône au sommet du rapport annuel de J.D. Power sur la...
L’hiver est à nos portes. Pour les automobilistes, cela signifie qu’il faudra...